22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 11:34

La 1ère journée du championnat Inter-Clubs de Division Départementale 3 (on dit aussi D3) se déroulait ce Lundi 21 Novembre à domicile dans le gymnase du nouveau collège.Et le moins que l'on puisse dire c'est que les équipiers de Patricia Plancqueel (ex-Delavault faudra s'y habituer), ont parfaitement entamé leur saison en dominant (sur un score serré), l'équipe de Cléry St André.

 

Voici en détail les résultats de chaque rencontre (set par set) ...

BADMINTON : l'équipe 2 du LMA 45 s'impose d'emblée

La prochaine journée conduira nos joueurs vers Chaingy pour affronter une équipe qui l'an dernier démarrait dans le championnat. Ayant sûrement progressé, cette formation sera à prendre très au sérieux d'autant que l'intersaison aura vu des migrations importantes entre les deux clubs frontaliers (St Ay et Chaingy). La méfiance sera de règle. Cette rencontre est prévue le 5 Décembre, si le calendrier est respecté.

Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45) - dans badminton résultats compétitions
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 20:29
un départ magistral ... !

un départ magistral ... !

Dimanche 20 Novembre : Marathon d'Orléans

La participation de Gilles Dimanche récent champion de France masters par équipe avec le LMA Meung-sur-Loire, laissait entrevoir une perspective de victoire. Tout le camp des Jaunes y pensait secrètement. Il était même bien accompagné par Patrice Lompo (son tout nouveau co-équipier au LMA) qui lui avait plutôt des vues sur un temps de qualification qui lui serait bien utile dans l'optique d'épauler ses nouveaux camarade sur le prochain France de la spécialité (en Mai 2017). S'ajoutait Roland Morvan, qui tentait une 4e expérience sur la distance après Nantes en 2014, Rennes en 2015 et Tours 2016, avec des idées bien arrêtées au départ, ainsi que Todd Voss à la fonction bien déterminée pour lui puisqu'il était meneur d'allures (sur 3H). Tenez-vous bien il franchit la ligne en 3h00'30" (un métronome

Mais tout ne s'est pas passé comme chacun l'aurait souhaité :

d'une part engagée mais hésitante au dernier moment Isabelle Guilbert renonçait à prendre le départ. Des sensations mitigées et un corps malade suite à des engagements sportifs multiples, notre championne avait sagement renoncé, mais notons qu'elle s'était portée volontaire pour faire de l'assistance de course (une belle reconversion passagère qui témoigne s'il en était besoin de son excellent état d'esprit de bénévole).

Roland Morvan connut des moments difficiles tout au long du parcours et du se résigner à lever le pied pour terminer. Il le fit bien mais pas dans ses temps imaginés. Peu importait Roland était quand même super content de cette aventure ... une fois terminée !

Notre duo de choc, Gilles et Patrice était bien placé à mi-parcours (21km), Patrice à portée de fusil de l'homme de tête (une quinzaine de secondes) et Gilles un peu plus loin mais à peine (1minute). On commençait sans doute à rêver d'un scénario idéal à l'arrivée avec peu importait l'ordre (1 ou 2 ou 2 ou 1). Mais il n'en fut rien sauf pour Gilles qui après l'arrêt au 23e km de Patrice Lompo, sa douleur au genou s'étant manifestée de nouveau, eut à lutter seul contre l'adversité (qui avaient noms : vent et pluie). Et même s'il s'en accommodait plutôt bien en bon master qui se respecte, il dut quand même baissé pavillon en laissant filer le futur vainqueur. A l'arrivée trois minutes s'étaient rajoutées à son retard de mi-parcours. Mais tout son fan club se retrouvait fier de cette performance, témoin l'ovation réservée  au moment du podium. Le bonheur était dans son coeur.

I

podium de Gilles Dimanche ... un moment d'intense plaisir !

podium de Gilles Dimanche ... un moment d'intense plaisir !

un 5e homme pour une présence inhabituelle, sans doute son baptême de course, on aperçut un maillot jaune d'allure nouvelle au1er tour de l'épreuve du 5km (une course d'attente si l'on veut) ... Qui pouvait le reconnaître ? ses parents bien sûr (présents sur le parcours). Le frère de Gilles Dimanche, abhorrait pour la 1er le maillot du LMA (il avait été en amont sans doute bien encouragé par son frère pour le rejoindre dans son unité sportive de coeur). Voici un petit nouveau qui ne tardera pas à se positionner haut dans notre hiérarchie des valeurs.A suivre sans modération. Bravo Quentin Dimanche !

Voir les commentaires

Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45) - dans résultats courses sur route
commenter cet article
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 14:49

A l'entraînement ce vendredi 18 Novembre vers 20h, c'était un peu le désert.Cela s'explique par une fin de journée professionnelle, le besoin de décompresser avant de repartir pour s'entraîner mais aussi avec 4 séances semaines, chacun s'est organisé pour venir le ou les jours convenant  ... alors que le samedi matin bien souvent le gymnase annonce complet. C'est le jour du loisir en famille et certain samedi il y a de l'ambiance ... témoin cette photo prise entre deux parties rondement menée ...

BADMINTON : les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours ...
Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45) - dans badminton infos générales
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 09:39

Deux dates importantes pour le club LMA (45)

Dimanche 20 Novembre : Marathon d'Orléans

La participation de Gilles Dimanche récent champion de France masters par équipe avec le LMA Meung-sur-Loire, laisse entrevoir une perspective de victoire, bien affichée dans le camp local. En effet il sera au départ avec l'ambition d'améliorer sa meilleure performance personnelle qui est aujourd'hui de 2h38'. On imagine cet objectif réalisable tant ce garçon a de l'ambition et fait montre d'un grand sérieux dans sa préparation. Deux mois tout juste après sa brillante médaille d'or des championnats de France de la spécialité (c'était à Tours le 18 Septembre) tout laisse supposer qu'il réussira dans cette nouvelle quête de record.

Il devrait être accompagné dans cette aventure par la nouvelle recrue du club, Patrice LOMPO auteur de chronos remarquables (2h20') lorsqu'il évoluait chez lui (au Bénin). En France pour ses études et nouvellement licencié LMA, ce garçon pourrait crever l'écran médiatique s'il parvenait à l'emporter. Ayant à régler une petite gêne physique, sa participation ne sera rendue officielle qu'en toute fin de semaine, après un test en situation de course.

Deux autres athlètes du camp magdunois seront présents : Isabelle Guilbert, elle aussi déjà présente à Tours, sera au départ de ce marathon, mais cette fois-ci avec une seule ambition celle de participer. Invitée par l'organisation, elle ne pouvait pas manquer ce rendez-vous. Une excellente préparation pour ses objectifs à venir : le marathon de Paris et les France 2017 de marathon qui se tiendront pas bien loin de ses  bases d'entrainements et Roland Morvan, un peu discret sur la scène médiatique actuellement mais qui sans doute en surprendra plus d'un ce dimanche. On suivra, en tous les cas, avec intérêt, sa prestation.

 

Dimanche 4 Décembre : Marathon de l'Espoir à Sully sur Loire

suite de cet article un  peu plus tard  ...

 

Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45) - dans organisations lma45
commenter cet article
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 22:51

Voici en avant première le planning

des trois équipes engagées

D2 - D3 - D4

en championnat inter-clubs de badminton.

Des rencontres restent encore à valider,

mais d'ores et déjà toutes les joueuses et tous les joueurs

peuvent déjà voir si elles ou ils peuvent être présent

ou au contraire prévenir de leur absence.

 

 

Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45) - dans badminton infos générales
commenter cet article
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 22:16

Le facteur doit vraiment passer par tous les chemins, afin d'apporter courriers et colis. Et dans le blésois, il doit souffrir et emprunter des terrains très accidentés. Sauf qu'ici les postiers, ce sont des trailleurs, qui vont de nouveau affronter le parcours concocté par l'ASPTT Blois. Les deux distances sont toujours au programme, avec un 13km ouvert à tous et avec le 32km beaucoup plus exigeant, sans pour autant être restrictif (entendez là qu'on peut s'inscrire comme l'ont veut, mais que cette distance est plus compliquée). Et comme souvent, la pluie a humidifié le terrain, ne facilitant pas la tâche de ces courageux aventuriers. Qu'à cela ne tienne, les 600 dossards ont trouvé preneurs. L'évènement était donc à guichet fermé, puisque ces derniers étaient délivrés en pré-inscription, pour la première fois de l'histoire de l'épreuve. De quoi donner le sourire aux organisateurs avant même le coup de feu du départ.

Le trail de la Grouëtine, long de 13km, était le second départ de la matinée, puisque c'était la distance la plus courte. Présent la veille à Baule pour la remise des médailles aux champions de France par équipe de marathon, Laurent QUINCHAMP avait pour objectif de se préparer aux cross hivernaux avec ce trail technique. Ne pouvant se mêler à la lute pour la victoire, il devait batailler pour rester sur le podium scratch. Il domine ses adversaires pour obtenir une superbe 3ème place et monter de nouveau sur la boite, après 50'53" d'effort.

Le premier départ était donné à 9h00, pour le trail du postier, long de 32km. Le premier tiers de course est très accidenté, alors que le reste de la course est plus roulant. Un terrain qui ne faisait pas peur à l'habitué et expérimenté Todd VOSS. Après une course compliquée à St-Gervais, il reprend confiance en prenant la 15ème place de cette course relevée, en coupant la ligne d'arrivée en 2h24'25".

Après une très belle soirée passée à Flunch la soirée précédant la course, Sébastien MALLET ne connu pas de problème sur la course, gérant parfaitement les kilomètres. La bière ne l'a pas troublé et il trouva les bons chemins, pour prendre une très belle 34ème place au général, après 2h36'49" de course.

 

Il devance le président, qui anima la soirée dédiée aux champions de France. Armand USO ne se priva pas non plus, se remplissant la pense pour être lesté dans les descentes. Une stratégie payante, mais qui le desservi dans le sprint final, puisqu'on le retrouve à la 35ème position du classement, à quelques secondes du triathlète, en 2h36'54". Mais ce genre de parcours n'est qu'un amuse gueule pour notre président. Le plat de résistance sera servi dans un avenir plus ou moins lointain.

 

Seule féminine ce matin à Blois, Marina DOISNE s'était déjà révélée le mois précédent sur la longue distance des foulées gervaisiennes. Elle récidive de nouveau, dans un trail long, avec la 5ème place du classement féminin (91ème au général). Les organisateurs n'étant pas radins (contrairement à bien d'autres), leur podium scratch était élargi aux six meilleurs du scratch hommes et femmes, ainsi qu'aux trois premiers de chaque catégorie. Chose qui mérite d'être dite. Du coup, notre magdunoise était elle aussi appelée pour monter sur la boite, après 2h54'48" de course.

 

A l'instar de Todd et Marina, Philippe MOREAU doublait lui aussi trail de la forêt de Russy et trail du postier. Pas de double inscription cette fois-ci, on le retrouve à un seul endroit, avec la 135ème place de cette course, après 3h20'02" d'effort. Nous le retrouverons peut être dans la montagne dans la suite de la saison.

Tous les résultats, les informations, ainsi que des photos, sont à retrouver sur le site de l'organisation. Bravo à eux pour leur accueil et leur organisation, qui se veut généreuse et peu couteuse.

Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45)
commenter cet article
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 06:35
un podium inoubliable pour chacun ... moment intense et joie intérieure profonde ! de gauche à droite Stéphane Ingrand, David Védrine, Stéphane Veignal et Gilles Dimanche

un podium inoubliable pour chacun ... moment intense et joie intérieure profonde ! de gauche à droite Stéphane Ingrand, David Védrine, Stéphane Veignal et Gilles Dimanche

HIER 5 NOVEMBRE 2016 se tenait la cérémonie d'honneur à l'attention de notre équipe masters "championne de France de Marathon" ... c'était à Tours le 18 Septembre dernier.

Des invitations avaient été lancées au plus grand nombre, notamment à tous les membres adhérents de la section "athlétisme", élargie aux amis des champions de France et aux familles soutenant cette initiative. Et par retour beaucoup de monde avait répondu présent.

Le rendez-vous était fixé au restaurant Flunch de l'Hyper U à Baule

A 19h30 tout était prêt pour recevoir les champions, qui arrivèrent tous presque en même temps, accompagnés par leurs familles et amis proches.: les premiers arrivants étaient ponctuels. Ah ! allez on peut bien les citer puisque c'est vrai ... Cyril et Lô avaient encore franchi en 1ers une ligne d'arrivée ...

La cérémonie officielle pouvait alors commencer : le chrono étant même déclenché comme pour une compétition.

Après le mot du Président souhaitant la bienvenue à tous (en évoquant en préambule la présence d'un nouveau grand de l'athlétisme magdunois (Mr Patrice Lompo) qui reçut une belle ovation et un petit cadeau en guise d'accueil, il déclarait la cérémonie officielle ouverte et ... la présentation des champions pouvait commencer ...

Le premier a être appelé à la barre ... de la notoriété : David Védrine. Normal il dépassait d'une médaille ses autres coéquipiers ... puisqu'il s'était couvert de bronze par sa 3e place dans le classement individuel des championnats de France. Présentement il recevait ses deux autres médailles obtenues (or et argent respectivement en équipe masters et en toutes catégories). Pour l'anecdote, ces récompenses n'avaient pas été distribuées le jour de la course ... (bizarre), sans doute pour des questions de sécurité ... ceux qui étaient présent ce jour, eurent toutes les peines du monde à franchir les barrières de filtrage et les pelotons de gendarmes et autres policiers et hommes d'armée (fusils à l'épaule en position et doigts sur la gâchette) ... vraiment impressionnant !

Puis ce fut au tour de Gilles Dimanche d'être demandé à se justifier ... il ne s'en priva pas et confia à l'assistance que ce serait son plus beau souvenir sportif. Les applaudissements crépitèrent pour notre Gilou (national).

Arrivèrent ensuite (mais l'ordre importait peu puisqu'ils avaient tous le même rang de champion national)... Stéphane Ingrand et Stéphane Veignal (unis dans la vie ... par le même prénom et ... le même amour intense et brûlant de leur discipline chérie (le marathon). Pour eux c'est clair il n'y avait pas plus beau que ce jour là.

Et si pour une fois nous terminions par les dames (madame s'il vous plait) c'est avec son plein gré que le protocole fut inversé. Anne Réau (5e nationale dans sa catégorie avait réalisé ce jour là sa meilleure performance.Sportive dans l'âme, notre meilleure représentante n'en restait pas moins lucide ... battre encore et encore ses MPP demandera toujours beaucoup de sacrifices personnels. Elle n'eût pas droit à une médaille, mais reçu en contre partie (gagnante) plusieurs marques d'attention et de reconnaissance, le tout offert par un maître de céans encore sous le charme... de sa performance, non mais !

 

 

 

mais si ... Anne avait bien eu sa médaille à l'issue de son marathon national (Tours 2016)

mais si ... Anne avait bien eu sa médaille à l'issue de son marathon national (Tours 2016)

S'en suivait un très convivial vin d'honneur où plein de mots gentils furent échangés.Le moment également de faire connaissance pour certains et ensuite, de prendre place pour un léger dîner qui amena les participants jusqu'à tard dans la nuit ( ... façon de dire fermant à 22h30 l'établissement nous mit dehors ... de la manière la plus sympathiques ... oui vraiment ... le personnel de service ce soir-là fut d'une gentillesse exquise. On avait déjà l'habitude d'y venir et l'occasion se représentera en 2017, soyons en certains.

 

Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45) - dans athlétisme infos générales organisations lma45
commenter cet article
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 01:10

Visite chez les voisins de la Seine-et-Marne pour un duathlon en ce jour de Toussaint. Le format est simple, 6km de course à pied, une boucle de 24km et pour finir, 3km de course à pied. Petit retour sur les performances des magdunois.

Le triathlète Sébastien MALLET est sur un terrain connu, même s'il manque la natation. C'est le 55ème athlète à couvrir la première partie, en 23'06" (). La boucle à vélo sera couverte en 38'23" () et la partie finale courue en 11'52" (). Le tout est couvert en 1h13'21", classant le duathlète à la 40ème place du scratch (15ème dans sa catégorie). Il n'aura fait que doubler durant toute la course, contrôlant très bien son effort.

Ayant rejoint le LMA Tri 45 il y a peu, Guillaume LION continue son apprentissage, après quelques apparitions sur triathlon. Il a couvert la première partie en 26'56" (), la seconde partie est couverte en 43'00" (), alors que le final est couru en 13'29" (). Au total, il mettra 1h23'25" pour venir à bout de l'épreuve, le classant à la 124ème place du général (26ème dans sa catégorie). Lui aussi n'aura fait que de progresser tout le long de la course.

Nous terminons avec une pointe de féminité, avec Isabelle GUILBERT qui se livre à cette nouvelle discipline. Après 30'51" de course (), il fallait passer à la partie cyclisme, qu'elle ne pratique pas habituellement en compétition. Elle mettra 54'49" pour en finir avec cette étape () et retrouver la course à pied. La dernière partie dura 15'18" () et elle pu enfin franchir la ligne d'arrivée après 1h40'58" d'effort. 18ème du classement féminin (209ème au général), elle goute au podium dès sa première participation, avec la 4ème place dans sa catégorie et la seconde marche du podium qui s'offrait à elle.

Les résultats sont disponibles sur le site genialp.com

Quant aux photos, une nouvelle fois, c'est Infosport-Loiret qui nous les offre. Ils sont partout, aussi bien pour photographier, que pour participer !

Repost 0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 22:33

Cette année encore, l'association Tandem en vue organise cet évènement, dans le but de récolter des fonds afin d'aider le très grand champion de la commune de Cour-Cheverny. Nous aurions pu voir Raphaël BEAUGILLET cet été à Rio, qui était son objectif ultime, cependant, même s'il avait récolté assez de points pour être sélectionné, il n'a pu être du voyage. La faute à un nombre de quota trop limité pour le cyclisme paralympique français, puisqu'il n'y avait que cinq places à prendre dans l'avion. La fédération préféra prendre des athlètes autonomes et se passer de pilote, ce qui a pour conséquence l'éviction du champion de France sur route 2016.

Avec l'aide de l'association, Raphaël a pu participer à plusieurs manches internationales. Sans cette aide, il n'aurait pas eu les moyens financiers pour réaliser son objectif. Bien qu'il n'ait pu participer aux Jeux Paralympiques, il savait très bien qu'il avait sa place au Brésil. Il a donné son maximum et ne peut rien se reprocher, ce n'est qu'un problème fédéral, qui ruine un rêve. Nous rappelons également, qu'il est atteint de la maladie de Leber, qui lui a privé progressivement sa vision centrale dès ses 20 ans. Et c'est avec un très grand courage qu'il a su se reconvertir et se lancer de nouveaux défis.

Cependant, même si son contrat avec la Cofidis est terminé et non renouvelé, le champion ne compte pas baisser les bras. Il se bat encore, pour continuer à progresser et remporter les courses ainsi que des titres. Nous n'oublions pas, qu'il a été sacré champion du monde de paraduathlon en 2012. L'association est toujours là pour soutenir l'athlète, avec cette cinquième édition de courir à perte de vue. Pas de changement au programme, avec le 5km inaugural, suivi du 10km réel, avec pour finir, des courses ouvertes à tous sur 900m et 1800m. Et pour comprendre l'handicap de l'hôte, les participants pouvaient se faire bander les yeux, aidés par un guide.

Fidèle au rendez-vous depuis sa création, Yann DANGÉ continue d'apporter son soutien en prenant à nouveau le départ du 5km qu'il affectionne tellement. Après deux années au pied du podium, il comptait de nouveau monter sur la boite, comme lors de deux premières éditions. Pris par le froid du brouillard, il ne trouva pas le moyen d'accélérer une fois le départ donné. Il n'était donc pas satisfait de son chrono, moins bon que l'année passée, puisqu'il boucle le parcours en 17'56"26 (16.73km/h). Néanmoins, il prend la seconde place de la compétition, avec la déception de ne pas avoir donné son maximum pour aller chercher la victoire.

Un appel était lancé avant le départ du 5km, Raphaël BEAUGILLET cherchait un guide pour le 10km. N'ayant trouvé personne vingt minutes plus tard, le magdunois s'est donc proposé et le champion accepta. Il allait donc faire équipe avec un autre membre du LMA45. En effet, Noël RICHET avec qui il a été champion du monde de duathlon, était membre du club à ce moment là. Nous retrouvons le duo au départ du 10km, sans autre objectif que de prendre du plaisir. Après un départ tranquille, l'esprit de compétition a repris le dessus et le duo remonta le peloton petit à petit. Après avoir parcouru les deux boucles du parcours, le champion et son guide prennent la 26ème place du général, avec un sprint effréné dans le final. Epuisé par ce rythme élevé sur la seconde partie, Raphaël pouvait être fier de sa performance, puisqu'il termina la course en 43'34" (13.77km/h). Pas très entrainé à la course à pied dernièrement et ne courant pas sur d'aussi longue distance, il réalise là une très belle performance. Quant au magdunois, il était heureux et honoré d'avoir était le guide de ce si grand champion. Cela ayant plus de valeur qu'une performance individuelle à ses yeux.

Comme chaque édition, les participants avaient le droit à un très beau ravitaillement, une fois les efforts terminés. Et il se pourrait que cette cinquième édition soit la dernière. Mais l'association pourrait relancer une nouvelle épreuve, avec un nouveau format et nous attendons tous cela avec impatience.

Je lâche le stylo du webmaster, pour prendre une plume plus personnelle. Je tiens à remercier tous les bénévoles, qui sont toujours très ouverts et très compétents. Tout se passe toujours à merveille à Cour-Cherverny, l'ambiance y étant excellente. Un grand merci également au speaker, Christian, qui montre son très grand professionnalisme, même si aujourd'hui, il profite du climat du sud. Enfin, je tiens à remercier la cheville ouvrière de la matinée, Augusto LEITE, qui est a mis en place cette épreuve en 2011 et qui a su la faire perdurer jusqu'à aujourd'hui. Lorsque l'on voit toute cette équipe, on se dit que Raphaël est très bien entouré et qu'il est totalement soutenu. Bravo à tous et j'espère très vite réaliser un nouvel article rendant hommage à tout votre travail.

Si vous voulez en apprendre plus sur l'association, sur la compétition ou voir les résultats et des photos, je vous invite à vous rendre sur le site internet de Tandem en Vue.

Repost 0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 00:27

Quelques heures plus tôt, les citrouilles étaient décalées. Place maintenant aux courses, à Montcorbon. Comme à leur habitude, les organisateurs proposent deux courses, avec le 5km et le 10km. La distance la plus longue était le support des championnats du Loiret de la distance et il n'y avait que 250 dossards de disponibles. La limite a été atteinte quelques semaines avant la date fatidique. Le succès était donc au rendez-vous, avant que le rassemblement n'ait lieu. Les hôtes pouvaient avoir le sourire avec cette septième édition.

Alors que les enfants ouvraient le bal avec une course de 1km, le 10km support du championnat du Loiret allait poursuivre la matinée. Et il n'y a pas eu de suspens, autant pour la victoire au scratch, que pour le titre départemental. Laurent QUINCHAMP a fait un cavalier seul, ne laissant aucune chance au reste du peloton, pour s'offrir son tout premier titre individuel de sa carrière. Il laisse son dauphin à près de quatre minutes, alors que son adversaire le plus proche fini avec plus d'une minute de retard, mais celui-ci n'était pas licencié dans notre département. Il fait donc le coup double, remportant la course en 33'45" (17.78km/h). La magdunois déclara à la presse que beaucoup pouvaient faire mieux, mais qu'un titre, ça ne se refuse pas. Nous pouvons, au club, lui répondre qu'il mérite ce titre.

 

Il n'était pas le seul à avoir tenté sa chance à la course au titre, puisque l'infatigable Isabelle GUILBERT était également présente sur la ligne de départ. Après plusieurs championnats de France, elle bataille cette fois pour une médaille. 14ème féminine de la course (131ème du général) en 50'27" (11.89km/h), elle allait monter sur le podium pour recevoir la médaille de bronze départementale dans la catégorie des Masters 2.

 

Et pour fêter ce résultat, Isabelle GUILBERT se lança sur la course suivante, de 5km cette fois, afin d'effectuer une récupération bien méritée. On la retrouve à la 21ème place du classement féminin (71ème du général), en 28'27" (10.54km/h). Une matinée bien chargée pour la magdunoise.

Tous les résultats sont à retrouver sur le site de la ligue du Centre.

Repost 0