14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 21:45

Bien que le niveau soit toujours élevé, il faut avouer que les grandes heures de cet évènement sont passées. Les organisateurs ont le mérite de vouloir se relancer et de ne pas baisser les bras, puisqu'une épreuve de marche nordique mixte a été mise en place. Le succès était au rendez-vous, puisqu'ils étaient 86 à l'arrivée alors que le rendez-vous a accueilli au total 591 participants. Ils ont raison de persévérer et nous les encourageons dans cette voix, pour la survie d'un des monuments de la course dans le Loiret.

Côté résultats des magdunois, nous commençons tout de suite avec une athlète qu'il faudra suivre cet hiver. Aicha BOUDRAA nous laisse de très belles impressions depuis le début de la saison, puisqu'il monte très régulièrement sur les podiums. Mais cette fois-ci, elle a été accrochée par une adversaire du CJF et nous devrions voir le duel perdurer à Orléans dans quelques semaines. Sur ce premier acte, la magdunoise a été battue au sprint, terminant le parcours de 1254m en 4'54". Elle devait donc se contenter de la seconde place de la course des poussines et on sait que cela ne la satisfait pas.

 

Sur le cross court de 4045m, nous trouvions Quentin DIMANCHE. Ce dernier découvre la discipline et les subtilités qu'on ne trouve pas dans la course sur route. Sa première est tout à fait encourageante, puisqu'il prend la 16ème place de cette course, en 14'41". Nous avons hâte de le voir continuer à évoluer.

 

Place à la course principale, le cross long masculin. Le parcours mesure 9050m et est très exigeant, avec de nombreuses côtes et relances. Le niveau est réellement international, puisque nous trouvions un portugais, un espagnol, un sénégalais et un marocains. De plus, on venait de tout le pays pour participer, Ile-de-France, Charente, Bourgogne, etc… Local de l'épreuve, même s'il est magdunois depuis quelques années maintenant, Gilles DIMANCHE a fait une très belle course, lutant dans le peloton de tête. Il se classe à la 14ème position de cette course très relevée, en 31'42". C'est le sixième homme de la région à passer la ligne d'arrivée.

 

Il n'était pas bien loin de créer la surprise et il peut nourrir de jolis espoirs de l'hiver. Pierre BRANDEL a réussi à tenir le rythme tout le long de la course, concédant moins d'une minute sur son coéquipier. Il réalise le 30ème chrono de ce cross long, avec un temps final de 32'31".

 

Tous les résultats de cette 47ème édition du cross national de Pithiviers sont à retrouver sur le site de la ligue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires