20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 20:29
un départ magistral ... !

un départ magistral ... !

Dimanche 20 Novembre : Marathon d'Orléans

La participation de Gilles Dimanche récent champion de France masters par équipe avec le LMA Meung-sur-Loire, laissait entrevoir une perspective de victoire. Tout le camp des Jaunes y pensait secrètement. Il était même bien accompagné par Patrice Lompo (son tout nouveau co-équipier au LMA) qui lui avait plutôt des vues sur un temps de qualification qui lui serait bien utile dans l'optique d'épauler ses nouveaux camarade sur le prochain France de la spécialité (en Mai 2017). S'ajoutait Roland Morvan, qui tentait une 4e expérience sur la distance après Nantes en 2014, Rennes en 2015 et Tours 2016, avec des idées bien arrêtées au départ, ainsi que Todd Voss à la fonction bien déterminée pour lui puisqu'il était meneur d'allures (sur 3H). Tenez-vous bien il franchit la ligne en 3h00'30" (un métronome

Mais tout ne s'est pas passé comme chacun l'aurait souhaité :

d'une part engagée mais hésitante au dernier moment Isabelle Guilbert renonçait à prendre le départ. Des sensations mitigées et un corps malade suite à des engagements sportifs multiples, notre championne avait sagement renoncé, mais notons qu'elle s'était portée volontaire pour faire de l'assistance de course (une belle reconversion passagère qui témoigne s'il en était besoin de son excellent état d'esprit de bénévole).

Roland Morvan connut des moments difficiles tout au long du parcours et du se résigner à lever le pied pour terminer. Il le fit bien mais pas dans ses temps imaginés. Peu importait Roland était quand même super content de cette aventure ... une fois terminée !

Notre duo de choc, Gilles et Patrice était bien placé à mi-parcours (21km), Patrice à portée de fusil de l'homme de tête (une quinzaine de secondes) et Gilles un peu plus loin mais à peine (1minute). On commençait sans doute à rêver d'un scénario idéal à l'arrivée avec peu importait l'ordre (1 ou 2 ou 2 ou 1). Mais il n'en fut rien sauf pour Gilles qui après l'arrêt au 23e km de Patrice Lompo, sa douleur au genou s'étant manifestée de nouveau, eut à lutter seul contre l'adversité (qui avaient noms : vent et pluie). Et même s'il s'en accommodait plutôt bien en bon master qui se respecte, il dut quand même baissé pavillon en laissant filer le futur vainqueur. A l'arrivée trois minutes s'étaient rajoutées à son retard de mi-parcours. Mais tout son fan club se retrouvait fier de cette performance, témoin l'ovation réservée  au moment du podium. Le bonheur était dans son coeur.

I

podium de Gilles Dimanche ... un moment d'intense plaisir !

podium de Gilles Dimanche ... un moment d'intense plaisir !

un 5e homme pour une présence inhabituelle, sans doute son baptême de course, on aperçut un maillot jaune d'allure nouvelle au1er tour de l'épreuve du 5km (une course d'attente si l'on veut) ... Qui pouvait le reconnaître ? ses parents bien sûr (présents sur le parcours). Le frère de Gilles Dimanche, abhorrait pour la 1er le maillot du LMA (il avait été en amont sans doute bien encouragé par son frère pour le rejoindre dans son unité sportive de coeur). Voici un petit nouveau qui ne tardera pas à se positionner haut dans notre hiérarchie des valeurs.A suivre sans modération. Bravo Quentin Dimanche !

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0
Published by League Miler Athletic LMA (45) - dans résultats courses sur route
commenter cet article

commentaires