1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 22:33

Cette année encore, l'association Tandem en vue organise cet évènement, dans le but de récolter des fonds afin d'aider le très grand champion de la commune de Cour-Cheverny. Nous aurions pu voir Raphaël BEAUGILLET cet été à Rio, qui était son objectif ultime, cependant, même s'il avait récolté assez de points pour être sélectionné, il n'a pu être du voyage. La faute à un nombre de quota trop limité pour le cyclisme paralympique français, puisqu'il n'y avait que cinq places à prendre dans l'avion. La fédération préféra prendre des athlètes autonomes et se passer de pilote, ce qui a pour conséquence l'éviction du champion de France sur route 2016.

Avec l'aide de l'association, Raphaël a pu participer à plusieurs manches internationales. Sans cette aide, il n'aurait pas eu les moyens financiers pour réaliser son objectif. Bien qu'il n'ait pu participer aux Jeux Paralympiques, il savait très bien qu'il avait sa place au Brésil. Il a donné son maximum et ne peut rien se reprocher, ce n'est qu'un problème fédéral, qui ruine un rêve. Nous rappelons également, qu'il est atteint de la maladie de Leber, qui lui a privé progressivement sa vision centrale dès ses 20 ans. Et c'est avec un très grand courage qu'il a su se reconvertir et se lancer de nouveaux défis.

Cependant, même si son contrat avec la Cofidis est terminé et non renouvelé, le champion ne compte pas baisser les bras. Il se bat encore, pour continuer à progresser et remporter les courses ainsi que des titres. Nous n'oublions pas, qu'il a été sacré champion du monde de paraduathlon en 2012. L'association est toujours là pour soutenir l'athlète, avec cette cinquième édition de courir à perte de vue. Pas de changement au programme, avec le 5km inaugural, suivi du 10km réel, avec pour finir, des courses ouvertes à tous sur 900m et 1800m. Et pour comprendre l'handicap de l'hôte, les participants pouvaient se faire bander les yeux, aidés par un guide.

Fidèle au rendez-vous depuis sa création, Yann DANGÉ continue d'apporter son soutien en prenant à nouveau le départ du 5km qu'il affectionne tellement. Après deux années au pied du podium, il comptait de nouveau monter sur la boite, comme lors de deux premières éditions. Pris par le froid du brouillard, il ne trouva pas le moyen d'accélérer une fois le départ donné. Il n'était donc pas satisfait de son chrono, moins bon que l'année passée, puisqu'il boucle le parcours en 17'56"26 (16.73km/h). Néanmoins, il prend la seconde place de la compétition, avec la déception de ne pas avoir donné son maximum pour aller chercher la victoire.

Un appel était lancé avant le départ du 5km, Raphaël BEAUGILLET cherchait un guide pour le 10km. N'ayant trouvé personne vingt minutes plus tard, le magdunois s'est donc proposé et le champion accepta. Il allait donc faire équipe avec un autre membre du LMA45. En effet, Noël RICHET avec qui il a été champion du monde de duathlon, était membre du club à ce moment là. Nous retrouvons le duo au départ du 10km, sans autre objectif que de prendre du plaisir. Après un départ tranquille, l'esprit de compétition a repris le dessus et le duo remonta le peloton petit à petit. Après avoir parcouru les deux boucles du parcours, le champion et son guide prennent la 26ème place du général, avec un sprint effréné dans le final. Epuisé par ce rythme élevé sur la seconde partie, Raphaël pouvait être fier de sa performance, puisqu'il termina la course en 43'34" (13.77km/h). Pas très entrainé à la course à pied dernièrement et ne courant pas sur d'aussi longue distance, il réalise là une très belle performance. Quant au magdunois, il était heureux et honoré d'avoir était le guide de ce si grand champion. Cela ayant plus de valeur qu'une performance individuelle à ses yeux.

Comme chaque édition, les participants avaient le droit à un très beau ravitaillement, une fois les efforts terminés. Et il se pourrait que cette cinquième édition soit la dernière. Mais l'association pourrait relancer une nouvelle épreuve, avec un nouveau format et nous attendons tous cela avec impatience.

Je lâche le stylo du webmaster, pour prendre une plume plus personnelle. Je tiens à remercier tous les bénévoles, qui sont toujours très ouverts et très compétents. Tout se passe toujours à merveille à Cour-Cherverny, l'ambiance y étant excellente. Un grand merci également au speaker, Christian, qui montre son très grand professionnalisme, même si aujourd'hui, il profite du climat du sud. Enfin, je tiens à remercier la cheville ouvrière de la matinée, Augusto LEITE, qui est a mis en place cette épreuve en 2011 et qui a su la faire perdurer jusqu'à aujourd'hui. Lorsque l'on voit toute cette équipe, on se dit que Raphaël est très bien entouré et qu'il est totalement soutenu. Bravo à tous et j'espère très vite réaliser un nouvel article rendant hommage à tout votre travail.

Si vous voulez en apprendre plus sur l'association, sur la compétition ou voir les résultats et des photos, je vous invite à vous rendre sur le site internet de Tandem en Vue.

Partager cet article

Repost 0

commentaires