6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 22:19

C'était le weekend des semi-marathons. En plus de l'évènement national à Paris et du retour de la distance dans le Loir-et-Cher, nous avions aussi cette épreuve dans le Cher. Quelques magdunois ont effectué le déplacement, afin de se mesurer au meilleur niveau régional. Rappelons, que toutes ces épreuves avaient lieu le même jour que les championnats de France de cross-country et que plusieurs trails étaient aussi au programme !

Après un duo de triathlète dans le Loir-et-Cher, nous voici avec un duo de Stéphane Master 1. Ils avaient déjà couru ensemble pendant le marathon de Tours (compte rendu toujours en brouillon, je m'en excuse), mais étaient séparés de quelques secondes à l'arrivée. Cette fois-ci, ils ont terminé main dans la main, à l'instar des triathlètes. Stéphane INGRAND était classé à la 6ème place de la course en 1h17'53" (16.25km/h). Cette performance lui permet de se qualifier pour les championnats de France de la spécialité. Au passage, il remporte le classement de sa catégorie en tant que meilleur Master 1.

 

Mais si on suit la logique, ils devaient être deux sur ce podium, puisque Stéphane VEIGNAL, bien que classé à la 7ème place du scratch, se retrouve lui aussi meilleur master 1 en 1h17'53" (16.25km/h). Forcément, il réalise également les minimas pour les championnats de France du semi. Nous pourrons peut être les retrouver ensemble sur cette épreuve. Mais une chose est sur, dans le Cher et le Loir-et-Cher, sur les mêmes épreuves, nous retrouvons la même image avec deux magdunois terminant leur course main dans main. Au LMA45, la course à pied ne rime pas avec sport individuel.

 

Par contre, la famille est très présente. Après avoir vu père et fils en run&bike récemment, nous pouvons voir mère et fils cette fois-ci. Certes, ils n'ont pas couru ensemble, mais la famille MOTAIS est vraiment partout. Cette fois-ci, c'est Alexandre MOTAIS qui s'illustre en prenant la 103ème place de la course en 1h37'33" (12.97km/h).

 

Il n'a pas attendu sa maman, Malika MOTAIS, que nous retrouvons à la 64ème place du classement féminin (337ème du général). Elle termine courageusement sa course après 2h07'02" (9.96km/h) d'effort. Un très grand bravo, car c'est peut être bien sa première tentative sur la distance.

 

Il y avait aussi un classement par équipe, où les places des trois meilleurs athlètes d'un même club étaient ajoutées. Il fallait donc faire le plus petit score. Avec 116 points, le LMA45 échoue au pied du podium, puisqu'ils prennent la 4ème place de l'épreuve.

 

Tous les résultats sont en ligne, vous pouvez les retrouver sur le site de la ligue du Centre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires